Archives pour la catégorie Bijoux & montres

Baselworld 2014 : un avant-goût pour les passionnés

Cette année, le salon d’horlogerie et de bijouterie Baselworld se tiendra du 27 mars au 3 avril à Bâle, en Suisse. Il s’agit d’un important événement international qui réunira tous les professionnels du secteur et les passionnés de belles montres. Parmi les pièces phares de ce salon, nous vous invitons à jeter un coup d’œil sur les trois premiers modèles du top 2014 : Bell & Ross, Ulysse Nardin et Corum.

baselworld

Un événement impressionnant

Chaque année, les 141 000 mètres carrés du Baselworld réuni 1 500 marques pour satisfaire les quelque 100 000 visiteurs attendus. À ces chiffres s’ajoutent des centaines de journalistes prêts à tout pour dénicher les dernières nouveautés proposées par les maisons horlogères. Si vous jetez un coup d’œil dans le chantier préparatif de l’événement, vous pourrez apercevoir les luxueux stands à étages de marques de prestiges telles Omega, Rolex, ou Tag Heuer. Et dans la phase de Pre-Baselworld, les marques n’hésitent pas à provoquer des envies avec 3 modèles intéressants :

  • La Bell & Ross Pre-BaselWorld BR 03-94 : esprit militaire et dynamisme avec cette montre qui respecte autant les traits et les formes caractéristiques de la marque Bell & Ross. Véritable modèle complet, cette montre dispose de 2 compteurs chronographes à 3 heures et 9 heures, d’un guichet de date, d’un boitier carré, de bracelet caoutchouc noir ou de canevas orange.
  • Ulysse Nardin Pre-BaselWorld Perpetual Manufactur : la perpetual Manufacture est propose en deux versions : cuir alligator noir sur boitier en platine ou cuir d’alligator marron sur boitier en or rouge. Le bijou est doté d’un système de changement de fuseau horaire, d’un calendrier perpétuel avec indication de la date du jour.
  • Corum Pre-BaselWorld Admiral’s Cup AC-One 45 Double Tourbillon : il s’agit d’une montre aux allures sportives dotée d’un double tourbillon au niveau de la partie inférieure du cadran. Cette merveille est disponible en titane, en or rouge 18 carats et des modèles incrustés de diamants.

MONTRES BASEL

Photos : http://www.flickr.com/photos/eager/

Le luxe traverse le temps avec la Ladymatic d’Omega

Dans les années 50, les femmes portaient fièrement la Ladymatic, la toute première montre à remontage automatique dédiée à la gent féminine. Toujours dans la quête d’un produit riche en élégance et raffinement, Omega revisite la Ladymatic et propose une collection impressionnante de montres-bracelets luxueuses.

Des garde-temps sophistiqués

Dans ces nouvelles montres, Omega combine l’innovation Co-Axial à un design enchanteresse. Dotée d’un boîtier de 34 mm, la Ladymatic est disponible dans une intéressante collection de matériaux luxueux : or jaune ou rouge de 18 K, acier inoxydable, boitier interne en titane. Au niveau des lunettes, ces dernières peuvent être tout simplement polies ou serties de diamants. Pour ce qui est du bracelet, le choix va du cuir satiné au métal assorti au boîtier. Et concernant les cadrans, ceux-ci sont habillés de motif Supernova en noir, gris dégradé, blanc, violet, marron, rose ou nacre. Pour couronner le tout, les cadrans disposent d’un guichet de date à 3 heures et de 11 index incrustés de diamants.

Un modèle : l’OMEGA Ladymatic en or jaune ou rouge 18 K

Parmi les montres luxueuses de la collection Ladymatic d’Omega, celle en or 18K est dotée d’un cadran avec marqueterie de nacre, diamants et fleur dessinée avec 5 logos Omega savamment agencés. À elle seule, cette montre compte 399 diamants. Sur le plan technique, le bijou est équipé d’un mouvement OMEGA Co-Axial calibre 8421 visible grâce à la transparence de la glace saphir.